0596 64 83 83

Vous avez envie d’évoluer professionnellement, d’acquérir une nouvelle compétence ou de vous former à un nouveau métier ? Vous êtes plus motivé que jamais, mais vous manquez de ressources financières pour assumer le coût de la formation ? 

 

Savez-vous qu’en tant que salarié, travailleur indépendant ou demandeur d’emploi, vous pouvez bénéficier d’un capital pour la financer dans le cadre de votre compte personnel de formation (CPF). Le GIP-FCIP Académie Martinique vous explique en détail dans cet article comment utiliser vos droits pour concrétiser votre projet.

 

À quoi sert le compte personnel de formation ?

Que celui qui n’a jamais été victime au moins une fois de démarchage téléphonique au compte personnel de formation lève la main ! Sachez qu’en dehors de cette pratique abusive qui sera d’ailleurs prochainement interdite, le CPF représente une véritable aubaine pour se former à moindre coût.

Ce dispositif initié par l’État permet ainsi de cumuler des droits à la formation, de son entrée sur le marché du travail jusqu’à la retraite. Cela signifie qu’il est possible de bénéficier tout au long de sa vie active (y compris en période de chômage) de formations pour :

  • maintenir son employabilité ;
  • sécuriser son parcours professionnel ;
  • monter en compétences ;
  • se reconvertir ;
  • ou créer son entreprise.

 

Qui est concerné par le CPF ?

Que l’on débute juste dans la vie active ou que l’on soit plus avancé dans sa carrière, il est possible d’utiliser à n’importe quel moment ses droits acquis. En effet, depuis 2018, le CPF est accessible à  toutes personnes âgées de plus de 16 ans (15 ans pour les jeunes ayant signé un contrat d’apprentissage) en activité ou en recherche d’emploi. Cela inclut donc :

  • les salariés du privé en CDI (contrat à durée indéterminée) ou CDD (contrat à durée déterminée) à temps complet ou partiel ;
  • les intérimaires et saisonniers ;
  • les salariés du secteur public (y compris les contractuels) ;
  • les travailleurs indépendants ou entrepreneurs ainsi que leur conjoint collaborateur ;
  • les demandeurs d’emploi.

 

Comment est alimenté le compte personnel de formation ?

Le CPF est alimenté chaque année au cours du 1er trimestre en fonction des droits acquis sur l’année de travail précédente. Sachez que vous ne perdez pas vos droits en cas de changement d’employeur ou de perte d’emploi. Selon votre statut, votre situation professionnelle ou votre niveau de qualification, le montant ou le nombre d’heures cumulées peuvent toutefois varier.

 

Pour les salariés du secteur privé

À partir du moment où vous travaillez au moins à mi-temps, votre CPF est alimenté à hauteur de 500 € par an avec une limite totale de 5000 €. Si vous exercez une activité professionnelle dont la durée est inférieure à un mi-temps, le montant sera alors proportionnel à votre temps de travail.

Signalons que les salariés dont les qualifications sont inférieures à un diplôme de niveau 3 (CAP ou BEP) bénéficient d’un montant majoré, soit 800 € par an dans la limite de 8000 €.

 

Pour les travailleurs indépendants

Les travailleurs indépendants sont également éligibles au dispositif au même titre que les salariés du privé. Ils peuvent donc cumuler 500 € par année de travail jusqu’à 5000 €. Dans le cas où le travailleur indépendant n’a pas exercé son activité pendant une année complète, ses droits CPF sont calculés au prorata de la durée d’exercice de l’activité au cours de l’année.

 

Pour les agents de la fonction publique

Les fonctionnaires disposent également de droits à la formation sous la forme d’heures : 25 heures par année de travail dans la limite d’un plafond de 150 heures pour un agent public à temps plein.

 

Comment connaître le montant de mon CPF ?

Pour avoir connaissance de vos droits acquis, vous devez aller sur le site MonCompteFormation. Vous n’aurez besoin que de votre numéro de sécurité sociale pour vous inscrire. Une fois votre compte créé, vous pourrez consulter vos droits à la formation présentés sous la forme d’une somme en euros.

Quelles sont les formations éligibles au compte personnel de formation (CPF) ?

Les formations finançables par le CPF doivent remplir certains critères et objectifs.

Le CPF peut donc servir à effectuer :

  • une formation certifiante visant à obtenir une certification professionnelle reconnue ;
  • une formation permettant la validation des acquis professionnels (VAE) ;
  • un bilan de compétences ;
  • une préparation à certains permis de conduire (voiture, poids lourd, transport de personnes) ;
  • une formation préparant à la création ou la reprise d’entreprise.

Il est possible de suivre aussi bien des formations en présentiel qu’en ligne. Vous pouvez retrouver l’ensemble des formations éligibles sur la plateforme MonCompteFormation.

 

Comment utiliser mes droits CPF ?

 

Étape 1 : trouver la bonne formation

Pour rechercher une formation en adéquation avec vos aspirations deux possibilités s’offrent à vous : saisir directement le mot-clé correspondant au domaine recherché ou entrer le code CPF d’une formation précise dans le moteur de recherche du site MonCompteFormation.

 

Étape 2 : créer votre dossier de formation

Vous avez trouvé la formation parfaite pour votre projet. Nous vous conseillons au préalable de prendre contact avec l’organisme chargé de dispenser la formation pour obtenir un devis détaillé. 

Après réception de l’ensemble des informations, retournez dans votre espace personnel CPF et sélectionnez la formation correspondante pour compléter le formulaire en ligne. Vous devrez alors remplir les champs concernant :

  • votre situation (contrat, catégorie socio-professionnelle, niveau de diplôme, etc.) ;
  • votre employeur (si vous êtes salarié) ;
  • l’organisme de formation (nom, raison sociale, numéro de SIRET) ;
  • les informations relatives à la session de formation (dates, durée, lieu de formation) ;
  • le financement (coût pédagogique total de la formation).

 

Étape 3 : envoyer votre dossier de formation

Une fois le formulaire complété, il ne vous reste plus qu’à cliquer sur « envoyez votre dossier ». La demande d’inscription sera alors directement transmise à l’organisme de formation qui reviendra vers vous pour la validation finale.

 

Comment obtenir un financement complémentaire ?

Le montant de la formation qui vous intéresse est supérieur à vos droits CPF ? Pas de panique ! Il est possible de demander un financement supplémentaire.

Pour vous aider dans cette démarche, vous avez la possibilité de vous faire accompagner gratuitement par un conseiller en évolution professionnelle (CEP) sur l’ensemble du territoire national et dans les DOM/TOM. 

Selon votre situation et votre localisation géographique, plusieurs types de financements sont envisageables :

  • financement de l’État ;
  • financement par la région ;
  • financement par Pôle Emploi pour les demandeurs d’emploi ;
  • cofinancement par l’employeur pour les salariés du privé ;

 

Le GIP-FCIP, Groupement professionnel pour la formation continue pour l’insertion professionnelle, répond à toutes vos questions sur votre CPE, et vous aide à repérer la formation adéquate à votre profil.

 

Contactez l’équipe du GIP-FCIP de Martinique